actuel
concept & statuts
auteurs
catalogue

manifestations
galerie
presse
La Vache Enragée
archives
invités et liens
points de vente
commander





















Akos Dobay

Convaincu que l’interdisciplinarité reste encore le meilleur outil pour faire émerger des idées nouvelles, je me suis formé dans les disciplines de base, à savoir les sciences, les arts et la littérature.
Après avoir étudié la physique théorique à l’université de Lausanne (Suisse), j’ai fait un doctorat en Sciences dans la même université en travaillant dans un groupe de biologistes, mais aussi avec des mathématiciens aux Etats-Unis. Depuis 10 ans, je continue à faire de la recherche en biophysique.
Parallèlement, je dirige la revue interdisciplinaire Arkhaï (www.arkhai.com), co-fondée en 1993 avec le mathématicien Nicolas Monod, maintenant professeur à l’université de Genève.
Depuis 2005, j’habite à Munich où je travaille comme biophysicien dans un groupe de biologistes dans le centre de Biologie de l’université Ludwig-Maximilians.
J’ai étudié la composition musicale avec le compositeur roumain Lucian Metianu. Le langage musical est un outil de recherche puissant qui permet d’étudier des processus fondamentaux et leur donner une forme par le son. Cela constitue le mariage idéal entre les sciences et les arts.
Aujourd’hui, on le sait, le salut de l’homme n’est pas dans le progrès technologique. De plus, l’homme n’est pas une machine que l’on optimise pour q’il s’ajuste dans un système de production. Ce qui est propre à l’homme, c’est la question du sens, le pourquoi et non le comment, le sentiment que ses actions s’inscrivent dans un processus qui le dépasse et donne un sens à l’avenir de l’humanité. Une approche interdisciplinaire doit permettre une intégration des différentes disciplines et faire émerger une vision nouvelle et durable sur laquelle il est possible de bâtir un futur à long terme qui soit en accord avec la nature de l’homme.

Publications chez -36° édition
Archébole


auteurs